Ma bibliographie n’est pas exhaustive

Certains lecteurs regrettent que je n’aie pas cité ou mentionné certains auteurs. Voici pourquoi.

Pour que mon propos soit crédible et facilement vérifiable, j’ai principalement utilisé les ouvrages

– écrits par des spécialistes reconnus

– écrits ou traduits en français

– accessibles en librairie ou en bibliothèque

Il manque donc

– de bons auteurs plus anciens (Guignebert, Loisy, Goguel et Bultmann). Je n’ai rien trouvé chez eux qu’on ne trouve chez les spécialistes récents. C’est pourquoi je ne les ai pas utilisés.

– d’autres bons auteurs qui traitent du Jésus historique mais sans aborder le problème de son existence (je pense particulièrement à Nodet et à Vermes).

– les auteurs non traduits en français et les revues professionnelles.

Dans ces limites, je crois que ma bibliographie est complète. Si un lecteur estime qu’il y manque quelque chose d’important, je le prie de me le faire savoir.

Telle qu’elle est, ma bibliographie me paraît suffisante pour établir que

– Jésus n’est attesté que par des documents religieux

– ces documents ne sont pas fiables

– Jésus a toutes les apparences d’un personnage inventé pour des raisons théologiques

– les arguments des spécialistes en faveur de l’existence de Jésus ne valent rien

– bref, que l’existence de Jésus est affirmation de foi et non d’histoire

Bien sûr, peut-être qu’ailleurs il existe de bons arguments pour attester que Jésus a existé. Mais alors, pourquoi ne sont-ils pas repris par les auteurs francophones ou traduits en français ni diffusés dans une production éditoriale pourtant pléthorique ?

Si un lecteur connaît un de ces bons arguments, je le prie de me le faire savoir. Un blog peut servir à cela.

 

Retour à l’accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.