Ma (toute petite ) chaîne YouTube

Sur YouTube, on trouve des vidéos sur des tas de sujets.

On trouve même des vidéos où des historiens nous expliquent comment ils savent que Jésus a existé. Je regarde toutes celles que je peux trouver. Et à chaque fois, je constate que les arguments sont mauvais. Les spécialistes sont certains que Jésus a existé, mais ils ne parviennent pas nous expliquer comment ils le savent.

Voilà, c’est l’ambition de cette chaîne YouTube : montrer que les historiens spécialistes de Jésus sont incapables de donner de bons arguments pour nous convaincre que Jésus a existé.

Bon, dire que les preuves de l’existence de Jésus sont mauvaises, c’est s’arrêter à mi-chemin. Est-ce qu’on peut aller plus loin ? Oui, il existe de bonnes raisons de penser que Jésus n’a pas existé, qu’il est un personnage inventé, construit, pour des raisons religieuses. Les traces de cette construction sont assez visibles dans les textes chrétiens. Vous trouverez tout cela dans mon livre, Une invention nommée Jésus.

Vos remarques, concernant le contenu de mes vidéos, sont les bienvenues sur mon site. Je répondrai certainement à ceux qui me signalent une erreur ou qui me demandent des compléments d’information. Pour les autres, cela dépendra de la quantité et de la courtoisie des courriers. Avec ce que j’ai trouvé sur YouTube, je peux encore faire quelques vidéos, pas beaucoup. Alors, si vous avez une vidéo où un savant donne des preuves de l’existence de Jésus, je vous serai reconnaissant de m’envoyer un lien. Je verrai si elle me convainc ou si je peux la critiquer.

Avec ce que j’ai trouvé sur YouTube, je peux encore faire quelques vidéos, pas beaucoup. Alors, si vous avez une vidéo où un savant donne des preuves de l’existence de Jésus, je vous serai reconnaissant de m’envoyer un lien. Je verrai si elle me convainc ou si je peux la critiquer. Vous pouvez me contacter sur mon site inventionjesus.com.

J’ai critiqué

Deux vidéos de Daniel Marguerat Jésus a-t-il vraiment existé ? 8’45’’

La vidéo de Daniel Marguerat est , ma critique est .

Existe-t-il des preuves de l’existence de Jésus ? 40’’. C’est un extrait de la vidéo précédente.

La vidéo de Daniel Marguerat est ici, ma critique est .

L’émission “Crucifixion” de la série “Corpus Christi”. De la 12e à la 17e minute.

La vidéo “Crucifixion” est ici, ma critique est .

Une vidéo de Manon Bril Jésus a-t-il vraiment existé ? Réponse de la science. 27’43’’

La vidéo de Manon Bril est ici, ma critique est .

Parmi les historiens spécialistes de Jésus, John P. Meier est sans doute, celui qui est le plus estimé. Il est l’auteur d’un livre qui est universellement admiré. Allez voir sur Internet, c’est l’unanimité.

John P. Meier n’a pas fait de vidéo en français mais je me consolerai avec la vidéo de Manon Bril qui utilise son célèbre livre sans déformer sa pensée. Manon Bril est youtubeuse et historienne. La vidéo est assez longue. Parmi les nombreux arguments avancés, un seul est qualifié de preuve, c’est celui-là que nous examinerons. Examiner touts les arguments de Meier me paraît difficile dans une vidéo digeste. Cela passe mieux par écrit. Voir mon livre.

Les spécialistes ignorent la contestation de l’existence de Jésus.

« Nous ne sommes plus au temps où B. Bauer (1840) ou P.-L. Couchoud (1937) s’ingéniaient à nier que Jésus eût existé ; le sens de ses faits et gestes, non son existence, fait aujourd’hui débat. »

Daniel Marguerat, Jésus de Nazareth. Nouvelles approches d’une énigme. Page 13. 1998.

«  Une précision cependant : dans cet ouvrage conçu comme pluriel et montrant une recherche en continuelle évolution, nous avons délibérément laissé de côté la thèse dite « mythiste », selon laquelle Jésus de Nazareth n’aurait jamais existé : les évangiles seraient donc une fable, imaginée puis élaborée par un groupe de Juifs du Ier siècle en mal de révélations sensationnelles. Cette thèse, qui avait connu son heure de gloire au XIXe siècle avec le triomphe du positivisme, était vite tombée en désuétude du fait de ses propres contradictions et de l’avancement des travaux scientifiques. Or, depuis quelques années, elle refait surface, portée par quelques voix tapageuses dans les pays anglo-saxons, auxquelles certains ont cru bon de faire écho en France ou en Europe. Et un public non averti en est parfois troublé, à l’heure où la communication de masse et les réseaux sociaux favorisent la floraison de discours plus ou moins complotistes, remettant en cause les affirmations les plus consensuellement validées par l’ensemble des spécialistes. En l’occurrence, ces mises en doute hyperboliques n’ont aucune valeur factuelle ni intellectuelle, et ne sont pas plus rationnelles que la thèse de la terre plate. Soyons clairs : aujourd’hui, peut-on encore sérieusement douter de l’existence historique de Jésus ? La réponse est : non. »

 Jésus, l’encyclopédie dirigée par Joseph Doré. Avant-propos de l’éditeur par Jean Mouttapa. 2017. Page 8.