Une invention nommée Jésus

Une invention nommée JésusLes objections à l’existence de Jésus sont nombreuses et convaincantes mais elles ne sont que très peu diffusées.

L’auteur de ce livre ( disponible ici) se propose d’exposer clairement ces objections et d’examiner le point de vue des historiens qui défendent l’existence de Jésus. Tout ce qui est affirmé est soigneusement justifié par des références sérieuses. En bref, je me propose d’être convainquant.

J’ai longtemps étudié le dossier de l’existence de Jésus. J’ai lu tout ce que j’ai pu trouver sur le sujet : textes antiques, spécialistes catholiques et protestants, universitaires, athées militants, catholiques traditionalistes. Finalement, comme beaucoup d’autres avant moi, je suis arrivé à la conclusion que non, Jésus n’a pas existé.

Comme d’autres avant moi, j’ai écrit un livre sur le sujet. Une invention nommée Jésus a été publié pour la première fois par les éditions Aden de Bruxelles en 2008.

Il est aujourd’hui question de la seconde édition, sensiblement revue grâce aux critiques qui m’ont été faites sur le blog qui accompagnait la première édition.

À quoi sert ce blog ?

Avant tout à donner des compléments au livre. Le livre traite le sujet, il dit tout ce qui est nécessaire. Les compléments sont utiles, intéressants sans être indispensables. Le lecteur intéressé en prendra connaissance ici.

Par exemple, en parcourant la catégorie Sur internet vous trouverez une critique des nombreux arguments que l’on trouve sur des sites bibliques. Cela fait longtemps que je cherche des arguments en faveur de l’existence de Jésus. J’en ai trouvé beaucoup, sur internet ou sur papier. Je dois reconnaître que certains de ces arguments sont impressionnants pour un lecteur ne connaissant pas le dossier. Cependant, à chaque fois il y a une faille. L’imagination déployée pour produire de mauvais arguments me semble inépuisable.

Récemment, un érudit de grande valeur, Jean-Marie Salamito, normalien et professeur d’histoire du christianisme à la Sorbonne s’y est essayé. Vous pourrez constater ici et qu’il ne donne que des arguments inconsistants.

Mes lecteurs souhaitent parfois me soumettre questions, critiques ou remarques. Elles sont les bienvenues et j’y répondrai dans la mesure de mes possibilités. Si certains des spécialistes cités dans le livre veulent bien répondre à mes critiques, leur courrier sera publié.

Bref, je propose de débattre à propos de l’existence de Jésus.

Ce blog contient aussi une rubrique Actualité. Certes, à propos du Jésus historique, cette actualité n’est pas quotidienne. Cependant, la sortie d’un livre ou la confection par un magazine d’un dossier sur le sujet ne sont pas rares et je suis tenté de les commenter.

L’introduction d’Une invention nommée Jésus

Le fait que Jésus a existé est une évidence. Une évidence est une opinion admise sans discussion, sans que personne ne pense à demander pourquoi elle est exacte.

Le fait que la terre est plate était une évidence.

Bien entendu, toutes les évidences ne sont pas fausses mais il est bon de chercher à les vérifier.

Continuer la lecture de L’introduction d’Une invention nommée Jésus

Ma bibliographie n’est pas exhaustive

Certains lecteurs regrettent que je n’aie pas cité ou mentionné certains auteurs. Voici pourquoi.

Pour que mon propos soit crédible et facilement vérifiable, j’ai principalement utilisé les ouvrages

– écrits par des spécialistes reconnus

– écrits ou traduits en français

– accessibles en librairie ou en bibliothèque

Il manque donc

– de bons auteurs plus anciens (Guignebert, Loisy, Goguel et Bultmann). Je n’ai rien trouvé chez eux qu’on ne trouve chez les spécialistes récents. C’est pourquoi je ne les ai pas utilisés.

– d’autres bons auteurs qui traitent du Jésus historique mais sans aborder le problème de son existence (je pense particulièrement à Nodet et à Vermes).

– les auteurs non traduits en français et les revues professionnelles.

Dans ces limites, je crois que ma bibliographie est complète. Si un lecteur estime qu’il y manque quelque chose d’important, je le prie de me le faire savoir.

Telle qu’elle est, ma bibliographie me paraît suffisante pour établir que

Continuer la lecture de Ma bibliographie n’est pas exhaustive

Les spécialistes sont-ils partiaux ?

Contester l’existence de Jésus ne va pas de soi. En témoigne cette réaction :

« Ah mais j’hallucine !!

J’avoue, j’ai pas lu ce bouquin, rien que le titre m’a fait faire un bond […] Et là voir un type qui écrit que Jésus a tout du mythe alors que pratiquement tous les universitaires s’accordent à dire qu’il a existé… Nan ça ne passe pas. »[1]

Il s’agit de l’argument d’autorité : les savants reconnus ont raison. Cet argument n’est pas recevable. Même le plus grand savant peut se tromper. Celui qui détient l’autorité n’est pas dispensé d’argumenter.

Continuer la lecture de Les spécialistes sont-ils partiaux ?

Des chrétiens m’écrivent

Ils sont très aimables. Ils regrettent que je ne croie pas, me suggèrent d’entendre enfin la Bonne Nouvelle, me mettent en garde car au paradis il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus, me rappellent que Jésus m’aime et qu’il m’aidera…

La dernière en date est plus construite que les autres : « Quelle tristesse, tant d’énergie pour quelque chose d’aussi vain … Quel chrétien se soucie de savoir si les sciences ont démontré ou non l’historicité de Jésus Christ ?? Les évangiles sont amplement suffisants. Il est ressuscité, il nous libère du mal qui nous retenait et qui malheureusement vous retient encore … Oui, que d’énergie dépensée en vain … »

Évangiles contre science (ou raison), pas moyen de trancher. Nos façons de (nous) convaincre ne sont pas les mêmes. Le discours chrétien ne me parle pas et je n’ai pas l’ambition de convaincre les croyants.

 

Retour à l’accueil